Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

La température moyenne sur l'ensemble du globe a été de 14,7 °C.

Le record, depuis le début des mesures, à la fin du XIXe siècle, est de 14,9 °C pour l'année 2016. Les années 2015 et 2017 complètent le podium. Ainsi, les 4 années les plus chaudes de l'histoire sont ... les 4 dernières années ! Et si 2018 n'est pas sur le podium, c'est seulement grâce à "La Nina" phénomène météorologique récurrent qui entraîne une baisse de la température des eaux équatoriales et donc une année générale plus froide que la moyenne.

De 2013 à 2018, la température moyenne mondiale a été supérieure de 1,1 °C à celle d'avant la révolution industrielle. Pour mémoire, les signataires de l'accord de Paris se sont engagés à rester autour de + 1,5 °C d'ici la fin du XXIe siècle. Il faudrait donc une quasi-stabilisation des températures pour atteindre cet objectif. Selon le secrétaire général de l'OMM (organisation mondiale de la météorologie), Petteri Taalas, la température risque d'augmenter de 3-5 °C d'ici la fin du siècle.

Par ailleurs, la concentration de CO2 a atteint un nouveau record à 406,7 ppm (parts par million). Ce niveau était de 404,1 ppm en 2017.

Pour la France, 2018 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée (depuis 1900, début des mesures) avec une première estimation provisoire de 13,9 °C, soit 1,4 °C de plus que la moyenne de la période 1981-2000. Ainsi, en France, 9 des 10 années les plus chaudes se sont produites après l'an 2000.

Par les effets remarquables de ce changement climatique :

  • le niveau des mers a été de 2 à 3 mm plus élevé en janvier-juillet 2018 que sur la même période en 2017 ;
  • 70 tempêtes cycloniques ont été recensées dans l'hémisphère Nord (au 20 novembre) contre 53 en moyenne.
2018 a été la 4e année la plus chaude jamais enregistrée sur la planète
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article