Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par ViJO

Pour ce premier article signé "ViJO" nous revenons sur la candidature et la désignation de Paris comme ville organisatrice des JO 2024.

De la candidature à la désignation

Candidate malheureuse en 1992, 2008 et 2012, la ville de Paris a rentent sa chance pour les JO 2024, avec succès ! Elle deviendra, avec Londres, la seconde ville à organiser les Jeux 3 fois, après 1900 et 1924.

Après avoir été évoquée en novembre 2014 par le président François Hollande, la candidature de Paris est officiellement déclarée le 23 juin 2015 autour notamment de Tony Estanguet et Bernard Lapasset, présidents de l'association "Ambition olympique et paralympique" dont l'objet est de soutenir cette candidature. Le 9 février 2016, le logo de la candidature est officiellement présenté.

C'est en 2017, année de la désignation de la ville organisatrice, que tout s'accélère. Dès le mois de février, il ne reste plus que Paris et Los Angeles (Etats-Unis) comme candidates. En effet, Hambourg (Allemagne) s'est retirée dès le 29 novembre 2015 après un référendum local négatif sur la question de cette candidature, Rome (Italie) s'est également retirée le 11 octobre 2016 et, enfin, Budapest (Hongrie) retire à son tour sa candidature le 22 février 2017 suite à une pétition, demandant un référendum local, ayant reçu plus de 300 000 signatures. 

En juin 2017, le Comité international olympique (CIO) recommande la double attribution des JO 2024 et 2028 à Paris et Los Angeles. En juillet, le CIO valide cette double attribution à Lausanne (Suisse) à la suite de quoi, Los Angeles retire sa candidature le 31 juillet 2017 pour se concentrer sur l'organisation des JO 2028.

Seule candidate en lice, Paris est alors désignée à l'unanimité à Lima (Pérou) le 13 septembre 2017 comme ville hôte des JO 2024. Los Angeles est, elle, désignée hôte des JO 2028.

 

Projet et budget

Le projet initial de la candidature parisienne s'appuie sur 95 % de sites existants (70 %) ou temporaires (25 %). Sur 36 sites, seuls 2 sont à construire : la piscine olympique de Saint-Denis et le Village olympique (St-Denis, St-Ouen). Le budget d'investissement est ainsi initialement estimé à 6,8 milliards d'euros :

- 3,8 Md€ financés par le COJO (comité d'organisation des JO) :

  • Contribution du CIO : 1,2 Md€ ;
  • Billetterie : 1 Md€ ;
  • Sponsors : 1 Md€ ;
  • Fonds privés : 0,5 Md€ ;
  • Secteur public : 0,1 Md€.

- 3,0 Md€ serviront à financer les infrastructures :

  • Promoteurs privés (revente des logements des villages olympiques) : 1,2 Md€ ;
  • Privé : 0,3 Md€ ;
  • Etat : 1 Md€ ;
  • Collectivités territoriales : 0,5 Md€.

Il est cependant coutume que les coûts réels dépassent largement les coûts prévisionnels (ViJO surveillera notamment ce point !). Ainsi, en moyenne, les dépassements représentent 176 % du budget pour les Jeux d'été, souvent en raison des coûts de sécurité. Un rapport de l'Inspection générale des finances de mars 2018 relève que le dépassement pourrait atteindre 500 millions d'euros dû à des résistances ou des demandes extravagantes des élus locaux.

Le CDES (Centre de droit et d'économie du sport) a estimé que les retombées des Jeux pourraient atteindre 10,7 milliards d'euros, dont près de 3,5 milliards pour le tourisme et créer 250 000 emplois pérennes.

 

 

 

JO 2024 - Comment Paris a été désignée ville organisatrice (et avec quel budget) ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article