Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Le financement de la construction du mur entre les Etats-Unis et le Mexique a été à l'origine du plus long shutdown de l'histoire américaine : 35 jours, entre le 22 décembre 2018 et le 25 janvier 2019.

Le besoin de financement estimé par le président Trump s'élève à 5,3 milliards de dollars pour poursuivre la construction de la séparation entre le Mexique et les Etats-Unis qui s'étend déjà sur 1052 kilomètres sur les 3144 km de frontière.

 

Contrairement à ces 4 prédécesseurs, Donald Trump n'a, à ce stade, construit aucun mètre de mur. En effet, George Bush père avait initié, en 1990, la mise en place d'un grillage à San Diego (Californie). Bill Clinton (1993-2001) a fait construire, dès 1993, 14 km de barrière infranchissable ce qui fit fortement chuter les interpellations par la police des frontières.

En 2006, George W. Bush (2001-2009) a fait approuver la construction d'une barrière de 700 km dont la construction se poursuit jusqu'en 2011 sous la présidence de Barack Obama (2009-2017).

 

Les 1052 km de barrières s'étendent sur la Californie, l'Arizona et le Nouveau-Mexique pour s'arrêter sur les rives du Rio Grande, au niveau de la ville d'El Paso (680 000 habitants) à l'extrême ouest du Texas.

Sur ces 1052 km, 570 km empêchent les piétons de passer, 482 km n'empêchent que les véhicules de traverser (barbelés). Ces 482 km se situent sur des zones désertiques qu'il est impossible de traverser à pied sans mourir de soif.

Les enjeux se concentrent désormais sur le Texas et la ville d'El Paso où s'est reportée l'immigration illégale.

 

Les chiffres officiels montrent que la politique américaine de lutte contre l'immigration illégale a été efficace. Les entrées illégales dans le pays sont ainsi passées de 2 millions en 2006 à 624 000 en 2016. 

Parmi les 520 000 personnes interpellées à la frontière en 2018, 93 000 demandent l'asile. Le nombre d'enfants interpellés est passé de 8 000 en 2008 à 60 000 en 2016. 80 % d'entre eux sont des ressortissants d'Amérique centrale. Le nombre de familles interpellées est lui passé de 11 000 en 2012 à 77 000 en 2016.

Le nombre d'illégaux vivant aux Etats-Unis est estimé à 12 millions par le gouvernement américain, dont un peu plus de la moitié de Mexicains.

Les difficultés de la construction du mur entre le Mexique et les Etats-Unis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article