Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Une très bonne nouvelle pour la santé publique ! Après plusieurs années de stagnation et de faible baisse, la consommation de cigarettes a plongé en 2018 sous l'effet du "moi(s) sans tabac", du paquet neutre et, surtout, de la hausse de 1€ du prix du paquet en mars 2018.

 

Une forte baisse de la consommation de cigarettes

D'après l'entreprise Logista, la vente de cigarettes a chuté de 9,3 % en 2018, principalement sous l'effet de la hausse de 1€ du prix du paquet en mars 2018 pour atteindre 8€ le paquet.

Toutes les autres formes de tabac ont connu la même trajectoire avec notamment une baisse de 9,4 % sur les tabacs à rouler qui a été, ces dernières années, un substitut à la cigarette pour les publics les plus jeunes.

Toutes formes de tabac incluses, la chute atteint 9,1 %.

La chute pourrait se poursuivre en 2019 et 2020 alors que le paquet doit passer de 8 à 10 € en 4 temps (la prochaine hausse aura lieu le 1er mars 2019).

Selon l'Inserm il y a également eu un effet "paquet neutre" sur les adolescents, les filles y ayant été plus sensibles que les garçons d'après cette étude. En 2018 c'est 1 jeune sur 5 qui a fait l'expérience du tabac contre 1 sur 4 les années avant l'instauration du paquet neutre (1 sur 10 pour les filles, 1 sur 4 pour les garçons).

Enfin, les substituts nicotiniques (patchs et gommes à mâcher) ont vu leur prescription augmenter de 75 % entre mars et septembre.

Le tabac est jugé responsable de la mort de 75 000 personnes par an en France.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article