Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par ViJO

Le contrat de concession avec la co-entreprise Keolis / RATP Dev devrait être signé dans les prochains jours. Le lancement des travaux était prévu pour le début de l'année 2019 mais a été décalé en raison du mécontentement des associations d'usagers du RER B, relayé par la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, qui craignent que la construction du CDG Express n'entraîne des perturbations sur le RER. Un rapport de bilan de concertation avec les associations d'usagers doit être rendu aujourd'hui, vendredi 8 février, par le Préfet Michel Cadot.

Ce train doit relier, à partir du 1er janvier 2024, la Gare de l'Est, au centre de Paris, au terminal 2 de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Ce trajet, d'une longueur de 30 km serait ainsi faible en 20 minutes pour la somme de 24 €.

Le coût total de ce chantier est prévu à 1,8 milliard d'euros dont 530 M€ consacrés à l'amélioration du RER B qui relie lui aussi Paris à l'aéroport de Roissy, mais avec un temps de trajet plus long.

Si l'objectif de la mise en service de cette ligne pour les JO 2024 a été réaffirmé par la ministre des Transports Elisabeth Borne, il n'est plus impératif, laissant ouverte la possibilité d'une mise en service post-Jeux Olympiques. Le rapport du Préfet Michel Cadot pourrait ainsi être suivi de la signature du contrat de concession intégrant une clause prévoyant le report de la mise en service, d'un à 2 ans au-delà de 2024

JO 2024 - Le CDG express pourrait ne pas être prêt pour les JO de Paris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article