Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Certains l'ont peut-être déjà vu sur leur compte en banque : les soldes des crédits d'impôts au titre de l'année 2018 vont être versés à leurs bénéficiaires par le Trésor public dès la fin de ce mois de juillet.

En effet, dans le cadre du prélèvement à la source, le gouvernement avait décidé de procéder au versement des crédits d'impôts 2018 en deux temps : en janvier 2019, pour un montant de 60 % du total des crédits d'impôts perçus au titre de l'année 2017, la déclaration des revenus 2018 n'ayant pas encore été faite. Le solde de 40 % est ainsi versé fin juillet, après déclaration des revenus. Bien sûr cela ne marche que si les crédits d'impôts sont identiques en 2017 et en 2018. Si jamais ils sont supérieurs en 2018, le remboursement sera d'autant plus important. A l'inverse, si les droits sont inférieurs voire nuls, dans ce cas le montant sera inférieur voire nul lui aussi. A noter que, dans ce cas, si jamais l'acompte de janvier était supérieur à vos droits, le solde vous sera prélevé en septembre lors du solde général de l'impôt (avec, pour cette année, les éventuels prélèvements au titre des revenus exceptionnels).

Cette mécanique des crédits d'impôts sera identique chaque année et, pose finalement la question de leur maintien sous cette forme, les crédits d'impôts étant désormais fortement décorrélés du paiement de l'impôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article