Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Le 1er juillet 2019 marque le début du second semestre de l'année et apporte, comme chaque année, son lot de nouveautés. Rapide tour d'horizon par la Vigie Orange !

 

Le prix du gaz en baisse

Les tarifs réglementés du gaz ont baissé de 6,8 %. Une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des ménages utilisant cette énergie qui fait suite à la chute des cours du gaz sur les marchés mondiaux. 4,3 millions de foyers sont concernés par ces tarifs.

 

Revalorisation des allocations-chômage

Les 2,6 millions de personnes touchant ces allocations verront, dès ce mois-ci, une faible hausse de 0,7 % de leurs indemnités, qui passeront de 29,06 € à 29,26 € par jour.

 

Allongement des congés paternité

Les pères d'un nouveau-né hospitalisé dans une unité de soins spécialisés pourront bénéficier d'un congé indemnisé de 30 jours calendaires consécutifs à prendre dans les 4 mois suivant l'accouchement.

 

Revalorisation des primes aux urgences

Les personnels non médicaux des services d'urgence (infirmiers, aides-soignants,...) verront leur "indemnité forfaitaire de risque" revalorisée à 100 € net.

Environ 30 000 agents hospitaliers bénéficieront de ce coup de pouce annoncée en juin par la ministre de la Santé et des Solidarités Agnès BUZYN.

 

Frais bancaires plafonnés pour les plus fragiles

Les frais de dépassement de découvert, de rejet de prélèvement (frais d'incidents bancaires) seront plafonnés à 20 € par mois et 200 € par an pour les personnes en fragilité financière ayant souscrit ) une offre spécifique garantissant des services de base pour 3 € maximum par mois.

Alors que 3,4 millions de personnes y étaient potentiellement éligibles fin 2018, seules 348 000 personnes en bénéficiait.

 

Développement de l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L'éco-PTZ, qui était réservé aux résidences principales construites avant 1990, est étendu à tous les logements achevés depuis plus de 2 ans. La durée maximale d'emprunt est relevée de 10 à 15 ans et les travaux d'isolation des planchers au niveau du rez-de-chaussée y deviendront éligibles.

 

Loyers plafonnés à Paris

Les bailleurs parisiens ne pourront dépasser de plus de 20 % les "prix de référence", fixés par quartiers, sous peine d'amende entre 5 000 et 15 000 €.

Ce plafonnement est prévu, à titre expérimental pour une durée de 5 ans pour tous les baux signés ou renouvelés à partir du 1er juillet 2019.

 

Circulation restreinte en région parisienne.

Les voitures classées "Crit'Air 5" ou non classées seront interdites de circuler en région parisienne. A Paris, cette interdiction était déjà en vigueur depuis 2017 et elle sera étendue aux vignettes Crit'Air 4 du lundi au vendredi, de 8h à 20h.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article