Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Remplaçant une fiscalité sur le capital (intérêts et dividendes) complexe, le PFU (prélèvement forfaitaire unique ou "flat tax") est une imposition au taux unique de 30 % (12,8 % d'impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvements sociaux, dont la CSG). Les contribuables qui en font la demande peuvent substituer le taux de 12,8 % par leur taux marginal d'impôt sur le revenu, permettant aux personnes n'étant pas imposables à l'IR de ne payer que les 17,2 % de prélèvements sociaux.

Lors de cette bascule, au 1er janvier 2018, les prévisions faisaient état, pour 2018, de 2,9 milliards d'euros de recettes d'impôt sur le revenu. Elles se sont en fait élevées à 3,5 milliards d'euros. Même chose du côté des prélèvements sociaux pour lesquels le PFU a rapporté plus de 400 millions d'euros de plus que les prévisions. 

Ce gain s'explique principalement par la taxation des dividendes, pourtant allégée par rapport à 2017. A l'inverse, dans un contexte de taux d'intérêts bas, ces derniers ont vu leurs recettes chuter. Les dividendes ont ainsi, en 2018, augmenté de 24 % contre une prévision de +12 %. Cet effet positif sur les recettes ne devrait cependant qu'être ponctuel, l'Insee prévoyant, pour 2019, qu'une hausse de 8 % des dividendes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article