Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

En cette année de bascule vers le prélèvement à la source, les règles d'imposition des revenus 2018 sont modifiées (voir notre série d'articles sur le sujet) pour éviter, qu'en 2019, les ménages ne paient, à la fois, l'impôt sur les revenus 2018, selon les anciennes modalités, et l'impôt à la source 2019.

L'impôt sur les revenus 2018, déclarés en mai dernier, est donc calculé puis annulé. C'est le rôle du CIMR (crédit d'impôt pour la modernisation du recouvrement) créé spécialement pour l'occasion. Cependant, 2 facteurs peuvent entraîner des remboursements de la part de l'administration ou, inversement, une part d'impôt à payer :

- les crédits et réductions d'impôt (RICI), au titre de l'année 2018, restent valables : le contribuable sera donc bien remboursé des RICI auxquels il a le droit. Un acompte a été versé en janvier 2019, le solde est versé depuis fin juillet. Si jamais l'acompte est supérieurs aux droits ouverts, le contribuable aura jusqu'au 16 septembre pour rembourser le trop perçu.

- les revenus exceptionnels (ici) restent eux taxés, pour éviter l'optimisation fiscale qui pourrait être réalisée dans le cadre de la bascule. Le paiement doit, dans ce cas, avoir lieu lui aussi avant le 16 septembre.

 

Le paiement peut être fait directement sur le site impots.gouv.fr ou, si le montant est inférieur à 300 €, par chèque, carte bancaire ou espèces.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article