Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Le dispositif du "bonus-malus" vise à ajouter une pénalité financière à l'achat des véhicules les plus polluants afin de financer une aide à l'achat des véhicules les plus propres. L'équilibre entre les recettes et les dépenses, toujours très instable, est aussi sujet aux évolutions des modes de mesure des émissions des gaz polluants des véhicules.

En effet, un nouveau protocole va entrer en vigueur, le WLTP (worldwide harmonized light vehicules test procedures), issu d'une nouvelle réglementation européenne. Il reproduira de manière plus réaliste l'usage d'un véhicule comparé à la norme actuelle mais conduira à un affichage jusqu'à 25 % plus élevé pour les émissions de CO2. Ainsi, en l'absence de changement de barème, c'est la quasi-intégralité des véhicules actuels qui feraient l'objet d'un malus : il faut donc un nouvel équilibre maintenant l'effet dissuasif du barème.

En 2018, la part des véhicules achetés étant affectés d'un malus était de 30 %, soit une hausse de 12 points par rapport à 2017. Les recettes ont ainsi été plus élevées qu'anticipé (559 millions d'euros) et 550 millions d'euros sont espérés en 2019, mais cela s'est fait au détriment de la réduction des émissions de CO2 des véhicules.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article