Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 en France

144 921 cas en France (+ 115).

28 367 morts (+ 35) :

  • 18 022 morts à l'hôpital (+ 35) ;
  • 10 345 morts en EHPAD et EMS (+ 0) ;

1 655 personnes sont en réanimation (- 10) : 46e baisse consécutive.

17 185 hospitalisations (+ 7)

64 617personnes sont guéries  (+ 70).

Publié par Vigie Orange

Alors que le débat monte quant au renforcement du confinement pouvant aller jusqu'au confinement total, le Conseil d'Etat a rendu, dimanche 22 mars, une décision riche en enseignements.

Mercredi 19 mars, le syndicat "Jeunes Médecins" a demandé au Conseil d'Etat :

- de prononcer un confinement total de la population ;

- de prendre les mesures propres à assurer la production industrielle de tests de dépistage et le dépistage des personnels médicaux.

 

Le Conseil d'Etat s'oppose au confinement total

Le Conseil d'Etat précise qu'il n'est pas favorable à un confinement total car il pourrait avoir des implications graves pour la santé de la population. En effet, le ravitaillement, alimentaire mais aussi en matériel médical, ne peut être correctement organisé sur tout le territoire.

La poursuite de l'activité des personnels de santé ou des personnes participant à la production et à la distribution de l'alimentation implique, d'après le Conseil d'Etat, le maintien d'autres activités dont elles dépendent, par exemple les transports en commun, et est donc incompatible avec un confinement total.

 

Le Conseil d'Etat demande au Gouvernement, sous 48h, un durcissement des mesures de confinement déjà prises

Le Conseil d'Etat ajoute cependant qu'il enjoint le Gouvernement à prendre dans les 48 heures, les mesures suivantes :

- précision de la portée de la dérogation au confinement pour raison de santé, pour la limiter aux besoins les plus urgents ;

- réexaminer le maintien de la dérogation pour déplacements brefs à proximité du domicile pour aller vers la suppression de cette dérogation ;

- étudier les risques pour la santé publique du maintien des marchés ouverts en fonction de leur taille et de leur niveau de fréquentation.

Le Gouvernement pourrait ainsi, dans les prochaines heures, exclure les déplacements brefs à proximité du domicile (notamment pour la pratique du sport) de la liste figurant dans l'attestation de dérogation au confinement.

 

Le Conseil d'Etat satisfait des mesures de dépistage 

Le Conseil d'Etat conclut en estimant que le Gouvernement a pris les mesures nécessaires pour renforcer les mesures de dépistage malgré l'insuffisante disponibilité des matériels.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article